lundi 4 juin 2012

NOU DIR A.- Crépuscules, Thierry Di Rollo, Actusf, 2010

Note : Grrrrr

L'histoire
- Eléphants bleus : Des cadavres sont retrouvés dans les mines de Loren III, tous sont morts de causes naturelles. Malheureusement le taux de mortalité est exponentielle depuis quelques temps. Deux enquêteurs vont faire face à une réalité dépassant l'imagination.

- Hippo ! : De nouvelles machines génétiques sont employées pour l'exploitation de boues aurifères.  Malheureusement un beau jour, ces machines vont retourner à leur état naturel. Chassez le naturel, il revient à l'hippo.

- Seconde mort : Un amour bien plus fort que la mort unissant une prostituée handicapée et un homme prêt à tout pour sa belle.

- Un dernier sourire : Une chasse à l'homme qui pourrait bien réserver quelques surprises.

- La ville où la mort n'existait pas : Et si la mort n'était qu'un début et la naissance la fin de tout ?

- Le Crépuscule des Dieux : Un crucifié un soir au sommet d'un mont...


Mon avis
J'aime beaucoup Thierry Di Rollo et était devenue fan de "La profondeur des tombes" au point de le conseiller à un nombre incalculable de personnes. Ici je suis un peu mitigée car je n'ai pas du tout aimé Eléphants bleus, que je trouve simpliste même s'il y a une cohérence avec la nouvelle suivante. Si j'avais été à la place de l'éditeur je n'aurais pas mis ces deux nouvelles en début de recueil mais au centre. En ce qui concerne Hippo !,  j'en ai beaucoup aimé les images dignes d'un Jérôme Bosch au pays des ouvriers du futur. J'ai regretté que La ville où la mort n'existait pas ne soit qu'une nouvelle tant elle méritait de voir ses personnages prendre d'avantage corps (si l'on peut dire) dans un récit plus long et en revanche j'ai beaucoup aimé la dureté de Seconde mort que je recommande aux amateurs de nouvelles (ce n'est pas sans rappeler le côté désabusé et obscur d'un Villiers de L'Isle Adam contemporain).
Je dois avouer que le thème du vampirisme est pour le coup sacrément renouvelé "du côté adulte de la force", voilà un recueil qui ne plaira pas aux amateurs de Twilight, cela suffit donc à le crédibiliser aux yeux de tous les amateurs de littérature fantastique "sérieuse". 
Rendez-vous sur Hellocoton !