lundi 30 août 2010

DVD TRA F.- Transformers, Michael Bay, 2007


Note: Grrrrr

L'histoire
Un ado (dans le groupe des loosers) fait tout ce qu'il peut pour s'acheter sa première voiture. Il tombe sur une vieille Camarro qu'il adopte tout de suite. Seul problème sa voiture est en fait un extraterrestre qui vient sauver la Terre d'autres méchants extraterrestres robots.

Mon avis
Bon sang, si j'avais été toute seule je n'aurais jamais regardé un film avec un résumé pareil. Mais bon, c'est un film familial pour les enfants qui aiment bien les robots et les adultes qui aiment bien la grosse mécanique. Je me suis ennuyée par moment (tout le passage dans le blocos du secteur 7 ), les acteurs faisaient ce qu'il pouvait pour se convaincre qu'ils jouaient dans un film qui ferait des millions d'entrées (c'est le cas) et je déteste Shia Labeouf qui joue comme un acteur de sitcom américain mais qui heureusement pour lui a le sens du rythme comique et c'est ce qui le sauve et le rend un peu plus crédible que je ne le pensais au départ. En ce qui concerne Michael Bay, il reste l'homme de "Rock" très bon film d'action avec Sean Connery mais aussi d'un des plus improbables des films Armageddon (mais si rappelez-vous le film où le sacré-coeur est situé trois fois plus haut que la Tour Eiffel et où Bruce Willis tente de sauver le monde pour la 98 ème fois...) . Michael Bay un peu comme Shia est sauvé par son rythme qui le place dans le très convoité top 100 des réalisateurs de films d'action américains et, heureusement, il a su s'entourer de très très très bons maîtres de l'infographie pour donner vie aux robots donnant au film son côté spectaculaire. J' ai la furieuse sensation tout de même d'avoir assisté à une pub de deux heures sur les jouets mécaniques à offrir aux enfants aux fêtes de fin d'année. En prime, une fois de plus les G.I. Joe étaient présents à grand renfort d'armée américaine dans une région qui rappelle l'Iraq, où les gentils soldats se lient d'amitié avec les pauvres enfants autochtones du Qatar qui vénèrent les amer-ricains comme des saints. Nul doute donc, que l'entreprise qui lance la gamme des Transformers dans les rayons de jouets ne fasse pas refaire surface les oubliés Big Jim et autres G.I. Joe en habits de Rambo. Néanmoins, le rythme étant là et les effets spéciaux étant parfois réellement bluffants je n'abaisserai pas la note en dessous de 8 Gr.
Rendez-vous sur Hellocoton !