dimanche 31 octobre 2010

SF BOU A.- La Digitale, Alfred Boudry, Editions ActuSF, 2010

Note : Grrrrrrrr

L'histoire
Alix S. est détective. Son quotidien monotone est troublé un beau jour par un homme muet comme une carpe qui fait une crise cardiaque sur son tapis et  un mystérieux échantillon de parfum que deux jumeaux à la beauté du diable cherchent à lui reprendre. 

Mon avis
Un super roman très efficace qui nous remémore les anciens polars et glisse quelques références aux pères fondateurs du roman policier et de la SF, clins d'oeil à la chaîne pour amateurs de roman noir et d'anticipation cumulé. J'ai été légèrement déçue par la fin qui se termine en une sorte de revirement de situation que je trouve simpliste, presque comme si l'auteur n'avais pas su comment se débarrasser de tous ses héros pourtant si attachants d'un coup, en nous faisant le coup de l'histoire dans l'histoire. Or donc, bizarrement mieux vaudrait ne pas lire les dix dernières pages et laisser  son imagination voguer en des mers plus tourmentées. De plus, certains de ses personnages sont sous exploités, il n'y a pourtant pas de RTT dans les chartes littéraires des héros de papier. Je grogne, je grogne mais sérieusement j'ai trouvé ça super, Alix est très attachante et je n'aurais demandé que de suivre d'autres de ses aventures en compagnie de sa soeur débonnaire qui fait une apparition fugitive ou plutôt "digitive" à la fin du roman. S'il te plait monsieur Boudry raconte nous encore une histoire !

Le Mot du Capitaine Glouglou :
"A chaque fois qu'une révolte en France s'est formalisée il y avait un truc littéraire en dessous, regardez : l'affaire des Placards, l'Edit de Nantes, la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen, l'Abolition de l'esclavage... de nos jours c'est plus possible, tout le monde n'écrit plus que sur les portables... vous imaginez un peu la tête de la première déclaration en langage SMS sur iphone ?"
Rendez-vous sur Hellocoton !