dimanche 23 janvier 2011

F DEP A.- Les Démons de Paris, Jean-Philippe Depotte, Denoël, 2010

Note : Grrrrrrr

L'histoire
Paris, début XXème. 1) "Saint  Joseph des Morts" comme on l'appelle, en passe de devenir prêtre, a le don de communiquer avec les personnes qui se retrouvent dans l'au-delà. 2) Le Tsar Nicolas II doit venir en visite officielle à Paris et visitera le métro. 3) Le Grand Khan veut assoir son pouvoir népotique. 4) Le jeune Lénine se trouve une bien motivée jeune Lucrèce. 5) Les démons voyagent.  On agite le tout et on attend. 

Mon avis
En ce qui concerne l'édition, j'ai été très attirée par la couverture (très jolie illustration du nommé Daylon), pour une fois que l'on ne voit pas un démon "bécassou" pour illustrer un roman sur les démons. Là c'est plus fin et dans la nuance, les couleurs sépia lui vont très bien d'ailleurs. J'ai beaucoup aimé également les savoirs pluridisciplinaires de l'auteur et ses inventions personnelles qui s'amalgament très bien. De plus, la plume est très bonne, un style clair net et précis. Voici enfin quelqu'un qui a plus de 80 mots dans son vocabulaire. En revanche, j'ai eu énormément de mal avec la construction de son livre. On saute d'un plan sur le brave Joseph à un plan sur les frasques démoniaques de tous les personnages principaux-secondaires. Ce qui est étrange et que je n'arrive pas à expliquer c'est que l'écriture est littéraire mais construite comme un mauvais film d'action. Je viens de lire à l'instant la petite bio en quatrième de couv' et je viens de découvrir une éventuelle explication, une sorte de déformation professionnelle peut-être : M. Depotte a été programmeur, éditeur de méthodes de langue et directeur de production de jeux vidéo. J'ai l'impression que ses héros, dés qu'ils arrivent à leur but, se retrouvent confrontés à un problème encore plus grand comme dans les passages de niveau des jeux vidéos ; votre perso finit son palier mais malheureusement voilà que le méga-boss arrive pour vous ficher une trempe. Ce qui amène une très explicable monotonie malgré l'action quasi permanente, on sait que l'on va devoir se farcir un niveau avec des difficultés croissantes et qu'à chaque fin de pallier on se retrouvera confrontés à un autre problème qui n'en est plus vraiment un puisque l'on sait à quoi s'attendre et que l'on perd le phénomène de surprise. Nébuleux comme explication ? Faites vous prêter Prince of Persia les sables du temps sur DS et vous comprendrez ce que j'ai ressenti à la lecture du livre. Nonobstant, c'est bien et quelques idées sont réellement novatrices. Le côté thriller promis en résumé ne m'est pas franchement apparu (des mystères oui, des enquêtes non). En revanche, si c'est le premier livre de M. Depotte, j'ai hâte de lire les suivants car les quelques erreurs de construction du livre ne sont guère que quelques erreurs de débutant j'imagine. Je relirais donc un nouveau roman avec plaisir. 
Rendez-vous sur Hellocoton !