lundi 15 octobre 2012

F GAI A.- American gods, Neil Gaiman, Au diable Vauvert, 2002

Note : Grrrrrr

L'histoire
Ombre vient de sortir de prison on lui apprend que sa femme est morte et qu'elle était l'amante de son meilleur ami. Pour parachever le tableau, un étrange personnage nommé le Voyageur l'entraîne dans une aventure mythologique sous bien des aspects. 

Mon avis
Je ne suis pas des plus en forme aujourd'hui et cela joue peut-être sur ma perception des choses mais je n'ai pas accroché au roman d'un de mes auteurs favoris. A nouveau j'étais plongée dans la mythologie nordique que j'aime beaucoup habituellement (je n'ai pas fais exprès de voir le Thor de Branagh en parallèle c'est juré), mais ici mis à part un premier quart de roman génial, j'ai eu l'impression de m'épuiser à suivre les aventures d'Ombre. Je sais que ce n'est pas bien de parler comme cela du Prix Hugo 2002 mais il m'a un peu barbé il faut bien le dire. Je l'avais lu à sa sortie et il m'avait nettement plus enthousiasmé, il me semble chez un autre éditeur, y 'avait-il une traduction différente ? 
Rendez-vous sur Hellocoton !