vendredi 5 octobre 2012

RP LEB A.- Le Dernier amour d'Arsène Lupin, Maurice Leblanc, Balland, 2012, 17,90€

Note : Grrrrr

L'histoire
En 1921 Arsène Lupin dit Capitaine Cocorico se consacre à l'éducation d'enfants pauvres de la "Zône" au nord de Paris. Mais un livre mystérieux vient mettre un terme à la tranquillité d'Arsène et le pousse à sortir de l'ombre, les beaux yeux d'une demoiselle n'y seront pas pour rien également.

Mon avis
Je suis embarrassée. En tant que lupinophile je connaissais l'existence de ce roman par de biais de plusieurs personnes qui l'avaient lu et j'étais je dois l'avouer émoustillée de le lire enfin à mon tour. De plus, je savais que Claude Leblanc ne trouvait pas le roman à la hauteur des autres œuvres.  Une course à l'édition de cette trouvaille a pris place ces derniers temps, en plus des festivités organisées ça et là, tout est réuni pour célébrer une fois de plus le talent du regretté Maurice Leblanc. Tout d'abord nous avons affaire plus à un roman qu'à un roman policier. En plus de cela, ce roman a bel et bien deux facettes. La première partie est quasiment à l'image d'une fin magistrale à la 813 à la fois pleine de bravoure et d'inattendu, le passage sur la zone est un grand passage littéraire qui dépeint avec la plume assurée du maître une partie de Paris devenue bidonville dont on parle peu à cette époque et on peut voir évoluer en ce lieu un Lupin premier "animateur social" prenant sous son aile tous les enfants laissés pour compte, maltraités, pauvres. On comprends alors où est redistribué sa fortune immense. Et puis il y a la seconde partie, malhabile, hésitante aux phrases hachées à l'intrigue peu développée, et l'on voit alors derrière tout cela l'écrivain fatigué et malheureusement malade d'alors. Maurice Leblanc n'aura jamais le temps de remettre son ouvrage sur la table pour lui donner un aspect aussi littéraire que la première partie où l'on reconnait clairement sa patte. Un roman à lire pour tous les lupinophiles pour cette première partie assez réussie, je conseillerais à ceux qui veulent se lancer dans le monde d'Arsène de commencer par L'Aiguille creuse et d'enchaîner avec 813. 
Rendez-vous sur Hellocoton !