vendredi 31 juillet 2015

R BER A.- Comment j'ai mangé mon estomac, Jacques A. Bertrand, Julliard, 2014, 14€

Note : Grrrrrrrr

L'histoire
Un homme et sa femme se retrouvent confrontés au cancer.

Mon avis
Un sujet terrible qui touche au plus profond de notre âme et nous met le cœur au bord des lèvres, sujet difficile certes mais traité avec une incommensurable finesse pour raconter un combat contre la maladie. On rit ! On rit même dans la pire des situations avec cette description d'un quotidien de malade. J'ai repensé à l'intégralité de la citation de Shakespeare avec laquelle Jacques A. Bertrand ponctue son roman. Je ne m'empêche donc pas de la citer ici. 

Y a-t-il plus de noblesse d’âme à subir la fronde et les flèches de la fortune outrageante, ou bien à s’armer contre une mer de douleurs et à l’arrêter par une révolte? Mourir.., dormir, rien de plus... et dire que par ce sommeil nous mettons fin aux maux du cœur et aux mille tortures naturelles qui sont le legs de la chair: c’est là un dénouement qu’on doit souhaiter avec ferveur. Mourir.., dormir, dormir! peut-être rêver! " 


Rendez-vous sur Hellocoton !