samedi 19 juin 2010

DVD THE A The Dark Knight : Le Chevalier noir.-Christopher Nolan, 2008

Note : Grrrrrrrrrr

L'histoire
Rachel et Harvey Dent l'incorruptible luttent contre la criminalité de Gotham, décidés à mettre de l'ordre en mettant sous les barreaux les cadors du crime. Eux, Gordon et Batman deviennent un trio performant. Malheureusement surgit un nouvel ennemi plus fort que tous les ténors de la mafia : le joker. Un anarchiste décidé à montrer que tout homme est fondemmentalement corruptible.

Casting
Batman : Christian Bale
Le Joker : Heath Ledger
Harvey Dent : Aaron Eckhart
Rachel Dawes : Marie Gyllenhall
Alfre : Michael Caine
James Gordon : Gary Oldman
Lucius Fox : Morgan Freeman

Mon avis
Le plus beau de tous les batmans ! Le Joker et son petit manuel de l'anarchie expliquée aux dummies est incroyable, on est tenté de rejoindre son point de vue. D'ailleurs avec la fin de ce film et le fait que le Batman soit obligé de s'inculper de 5 meurtres pour donner l'illusion au peuple que Gotham avait un vrai héros : Dent est à mon avis le triomphe du Joker. Christian Bale est meilleur dans ce volet que dans le premier, plus contrasté dans son jeu, la bouche moins ouverte. Heath Ledger est immense dans ce film il éclipse les autres acteurs, il éclipse même ce qui se passe dans les plans où il apparaît. C'est dingue de voir ça. Une fois de plus les costumes et les engins motorisés étaient fous, la dernière fois la voiture était magnifique et là c'est la plus incroyable moto que je n'ai jamais vu. En ce qui concerne la philosophie du film elle dame le pion à pas mal de films qui se veulent philosophiques sans l'être. Ce film est d'une grande finesse quant à ce qui concerne l'utilité et l'utilisation de la loi et des réglements dans la société. L'anomie sociale étant a priori impossible pour Batman et Gordon. Ce qui pose aussi la question de quand doit-on obéir et désobbéïr, quand doit-on mentir et ne pas mentir, que doit-on cacher ? Batman est très immoral dans cet épisode car il n'hésite pas à mentir et à cacher la réalité à la population qu'il estime assez responsable pour avoir fait le bon choix sur le bateau mais assez immature pour ne pas comprendre le paradoxe de Dent. Finalement je trouve que c'est le Joker qui s'en tire le mieux.
Rendez-vous sur Hellocoton !