dimanche 17 mars 2013

CIN VIN A.- Vingt ans d'écart, David Moreau, 2013

Note : Grrrrrrrrr

L'histoire
Alice a 38 ans et travaille dans un prestigieux magazine de mode nommé Rebelle. Son patron est en passe de choisir son successeur, mais pour obtenir le poste il faut représenter l'image de marque du journal, or Alice est une bourgeoise coincée et complexée par son âge qui doit lutter contre une sémillante canadienne à l'attitude outrancièrement rock. Son patron l'averti qu'elle se verra offrir le poste d'une revue sur les cheminées prochainement si son comportement ne change pas. Suite à un voyage mouvementé en avion Alice va faire la connaissance de Balthazar, de 20 ans son cadet, à la suite d'un malentendu et de photos d'Alice et de Baltazar ensemble, le regard de son patron va changer et Alice va rapidement devenir l'incarnation de Rebelle, au détriment du coeur du jeune homme. 

Mon avis
Habituellement les anglo-saxons sont les maîtres incontestés des comédies romantiques, il faut bien le reconnaître. Rendons à César sa salade.  Mais là, le coq gaulois peut se payer une laryngite de malade à force de crier, car ce film est absolument excellent et servi par des acteurs irréprochables que ce soit les premiers comme les seconds rôles. Virginie Effira et Pierre Niney sont fantastiques et développent un jeu, tout à fait convaincant, tout en nuances et délicatesse. Je ne connais pas le réalisateur David Moreau mais s'il persiste à mettre en image de bons scénarios qu'il écrit lui-même, j'ai hâte de voir le prochain. 
Rendez-vous sur Hellocoton !