vendredi 18 juin 2010

DVD BAT A Batman Begins.- Christopher Nolan, 2004


Note : Grrrrrrrrr

L'histoire
Détruit et hanté par la mort de ses parents alors qu'il était petit garçon Bruce Wayne est poursuivi par la peur et cherche un moyen de comprendre les criminels afin de retourner contre eux leurs propres armes. Immergé dans l'univers le plus dur au Népal, un mystérieux homme le fait sortir de prison pour qu'il rencontre Ra's Al Guhl un maître en arts martiaux qui a créer une philosophie, maîtriser les peurs, toutes et les utiliser pour... diriger le monde. Si Wayne est d'accord pour la première partie de la sentence, il fait exploser le monde d'Henri Ducard et le laisse grièvement blessé pour rejoindre l'univers hautement corrompu de Gotham qu'il avait quitté sept ans au paravant et remettre de l'ordre. Prêtant main forte au dernier policier incorruptible de la ville Gordon il va essayer de mettre fin au potentat de l'Epouvantail, avocat des barons du crime de Gotham. Mais une vieille connaissance réapparaît de son passé, ainsi que l'amour.

Casting
Batman : Christian Bale
Rachel : Katie HolmesAlfred :Michael Caine
Dr. Jonathan Crane : Cillian Murphy
Henri Ducard :Liam NeesonLucius Fox : Morgan Freeman
Ra's Al Ghul : Ken Watanabe
James Gordon : Garry Oldman
Mr Earle : Rutger Hauer

Mon avis
Christopher Nolan a fait également Le Prestige et le The Dark Knight épisode deux de ce Batman Begins. Christian Bale est de ces acteurs dont j'ai vu pratiquement tous les films mais que je n'avais jamais remarqué : Henry V de Kenneth Brannagh, Les quatre filles du Dr March, Le Prestige, le Règne du feu, mais je n'aurais pas misé un Zloty sur lui. A contrario, j'ai vu les meilleurs films comme les plus grands navets de Michael Caine mais quand il est à l'écran je ne vois que lui à chaque fois, il efface tout le monde tout comme Garry Oldman un de mes acteurs fétiches.Alors lui, c'est un acteur incroyable capable de se transformer de façon radicale comme dans l'incroyable dracula de Coppola. Paradoxalement, celui qui ne porte pratiquement jamais de costumes "à effets" changeant son apparence c'est Morgan freeman et ce n'est pas pour ça que je ne le vénère pas tout autant surtout lorsqu'il joue ou est dirigé par Clint Eastwood.

Revenons au Batman. Je trouve très intéressant la façon dont la naissance de Batman est traitée ici, cette quête de l'homme de retourner contre les criminels leurs propres techniques et d'instiller la peur en eux est géniale. De plus, les criminels comme eux en prise avec le réel et avec la politique "réelle" de la criminalité qui corrrompt les hommes d'état est formidable. Mais je me questionne toujours sur Bale, je trouve qu'il a trop souvent la bouche ouverte à gober les mouches pour se donner une contenance. De plus pour un multimilliardaire, il aurait pu trouver un plus beau costume pour son premier jour de travail à Wayne entreprise, ça fait limite vieillot. Bien entendu c'est mieux et plus proche de l'esprit des meilleurs versions du comic de Batman que la version qui avait été faire avec Georges Clooney, qui s'était retrouvé plongé dans un marasme tel que même l'armée de Bourbaki n'y aurait pas retrouvé ses petits. Je trouve en revanche que l'armure de Batman est la meilleure de toutes celles que j'ai vu, d'habitude les acteurs peuvent à peine se mouvoir dedans, je la trouve proche des vêtements des forces spéciales, c'est chouette. Une mention toute particulière pour la voiture,! JJ'aime beaucoup également l'idée du héros bricoleur et débrouillard car enfin... ça ne se trouve pas sous les sabots d'un cheval des armures pareilles avec des oreilles intégrées...
Rendez-vous sur Hellocoton !