jeudi 1 juillet 2010

SF ILE A.-L'île des morts, Roger Zelazny, 1ère éd.1969, éd. actuelle 2009


Note : Grrrrrrrrr

L'histoire
Un homme, Francis Sandow, doté de la vie quasi éternelle visite quelques planètes au XXXIIème siècle. Mais lorsqu'une amie disparait il déploie toutes ses forces, même surhumaines, pour la retrouver. Mais lui, qui fait partie de ceux qui ont un Nom et qui a reçu les enseignements sacrés pour pouvoir créer des mondes est bientôt confronté à des hommes capables eux aussi d'appeler l'esprit des dieux.

Mon avis
Space opera très intéressant, c'est la première fois que je lis un livre de ce genre qui parvient à me captiver autant. La qualité littéraire est belle et bien là, l'auteur fait le pari de l'intelligence du lecteur pour que ce dernier comble les vides narratifs. Zelazny part du principe que le lecteur connait tout du quotidien au XXXIIème siècle et n'explique pas à quoi servent les objets qui l'entourent, ni qui sont les peuplades qu'il côtoie, ce qui est très malin. De plus, certaines considérations sur la société terrestre sont extrêmement bien pensées. Bref, j'ai beaucoup apprécié l'écriture.

Ce que je sais à présent
J'ai appris d'où venait le nom de Bifrost "campement humain le plus retranché de l'univers".
De plus, en ce qui concerne le tableau de Böcklin qui représente une île au coucher de Soleil vers laquelle vogue une barque sur laquelle se trouve deux personnages, j'ai appris que sa première version a été faite en 1880 sur une commande de Marie Berna-Christ qui voulait un tableau propice à la rêverie. A la demande de cette dernière il opère un rajout d'importance celui d'un homme dans un linceul et d'un cercueil sur la barque. Il retouche même son premier tableau pensant cet ajout essentiel à son oeuvre.

Rendez-vous sur Hellocoton !