jeudi 5 août 2010

BD BLA D.- Black Butler T04, Yana Tubusu, 2010


Note : Grrrrrrr

L'histoire
Il se pourrait bien que Sebastian tombe sur un os. Un humain aussi fort que lui pourra t'il le battre ? Une inquiétude plane. L'Angleterre victorienne serait-elle victime de sa politique imposée aux colonies? Toujours est-il qu'un mystérieux agresseur fait payer à la bonne société les maux perpétrés aux Indes.

Mon avis
Un manga toujours aussi talentueux. Les personnages gagnent en profondeur sauf Sebastian qui n'évolue pas des masses et c'est dommage selon moi.

Ce que j'ai appris
Que le manga est un mot masculin (eh oui jusqu'ici j'avais des doutes car beaucoup de connaissances disent "une manga" du coup, j'avais raison !!!) et qu'il veut dire littéralement : image dérisoire. Mais attention ce n'est pas fini et là surprise : LA manga est en fait tous les dessins d'Hokusaï, mais attention c'est que là, cela veut dire : dessin foisonnant. En fait, c'est le maître lui-même qui a inventé ce mot pour désigner ses carnets de croquis. Ce qui est joli c'est que c'est à la fois foisonnant et dérisoire voir grotesque selon certaines traductions. Chez nous dans nos provinces reculées nous aurions simplement dit que c'était "un joyeux bordel" mais l'expression étant trop peu chatiée nous ne définirons pas les carnets de croquis du maître ainsi...
Rendez-vous sur Hellocoton !