mercredi 25 août 2010

R MAC D.- L'étranger sur le sable, Anna Mackenzie, éd. Thierry Magnier, 2010


Note : Grrrrrrrrrr
L'histoire
Ness est une jeune fille qui vit sur une île d'arriérés. Les habitants obéissent à des lois archaïques où les filles se donnent en mariage pour acquérir un lopin de terre ou aider aux champs, où l'on peut-être battu pour avoir utilisé un objet venant de l'océan, être pendu pour avoir aidé un étranger. Mais un jour sur la plage, Ness trouve un homme plus mort que vif. Que fera t'elle ? Cédera t'elle aux lois de son peuple ?

Mon avis
Quelle horreur... j'ai eu la nausée durant toute la lecture tellement ce roman est réaliste. Bienvenue au pays où la liberté n'existe pas, où l'aide est proscrite et où l'humain est remplacé par "le groupe" dans ce qu'il a de plus abject. Cela fait réfléchir sur notre monde qui a ces penchants là et ne dites pas non, lisez ce livre j'ai déjà vu de mes yeux ces mêmes comportements. A mon avis c'est un livre d'anticipation, il nous décrit un monde tel qu'il aurait pu l'être dans une minute. Pourquoi les romans d'anticipation ne prendraient en compte que les nouveautés technologiques et si nous rétrogradions ? Bref, ce n'est pas le sujet ici. C'est un très beau livre pour les ados que voilà. Cette ville coupée du monde qui vit en autarcie avec un Conseil me fait frissonner d'horreur car c'est plus que vraisemblable. Je n'ai pas manqué de faire le parallèle avec notre société et l'horreur que représente "le groupe", c'est horrible ce que je dis mais le groupe abolit l'humanité, l'humain est asservi au bonheur du groupe, vit et meurt pour l'équilibre du groupe... mais où se trouve l'humain ? Où se trouve la liberté de pleurer, de rire, de faire selon ses besoins et ses envies... Un livre qui ferait presque comprendre l'anarchie. J'ajouterais que certes c'est un livre jeunesse mais que les adultes peuvent prendre deux heures de leur vie pour le lire.
Rendez-vous sur Hellocoton !