lundi 29 novembre 2010

DVD CAR A.- Caramel, Nadine Labaki, 2006

Note : Grrrrrrrrrr

L'histoire
Un petit salon de coiffure et d'esthétique au coeur de Beyrouth en 2006 voit le quotidien de cinq femmes se nouer dans un quotidien en proie aux vraies réflexions sur ce qu'est : être une femme. 

Mon avis 
Une gallerie de portraits absolument touchante qui nous parle avant tout d'humanité et de bienveillance. Je dois avouer avoir été émue par le personnage de Rose, la petite dame âgée qui doit veiller sur sa soeur jusqu'au sacrifice de sa propre vie, cela me parle et doit parler aux personnes qui ont déjà été dans cette situation et qui savent ce que cela implique. Le fait ensuite que cela se passe à Beyrouth est magnifique, car ces femmes modernes se heurtent à des petites choses du quotidien qui pour nous occidentales nous semblent aller de soi, je pense en l'occurrence à la scène où le fiancé ramène Nisrine en bas de chez elle en tout bien tout honneur et où un policier leur fait une scène car ils pourraient être accusés d'attentat à la pudeur juste du fait de rester tous les deux dans une voiture, où le fait de donner une pièce d'identité dans les hôtels pour prouver que l'on est marié avec l'homme pour qui on commande une réservation. Les hommes dans ce film ont un rôle métaphorique idéalisé on assiste presque à une inversion des rôles car c'est au tour des hommes de jouer les belles plantes bien sages des romances.  Caramel est un titre particulièrement bien trouvé, à la fois doux au goût et une torture quand il est utilisé pour l'épilation...  J'ai trouvé Nadine Labaki vraiment superbe et passe dans mon palmarès des meilleures actrices mais est supplantée par Sihame Haddad qui joue Rose est qui est vraiment à pleurer d'émotion. Un film qui est à voir et à revoir, la condition féminine moderne se heurte à une société qui n'évolue pas. 
Rendez-vous sur Hellocoton !