vendredi 7 janvier 2011

BD MAR J.- Marzi T05 : Pas de liberté sans solidarité, Sylvain Savoia, Dupuis, 2009

Note : Grrrrrrrr

L'histoire
Marzi vit en Pologne en 1988, les mouvements politiques se renforcent et les grèves des ouvriers obligent le gouvernement à ouvrir le dialogue. Lech Walesa adulé comme figure de proue de Solidarnosc, une fois au gouvernement n'offre que peu de répit au peuple polonais et c'est la désillusion. La petite Marzi elle se débat avec la dure réalité de la vie, son père gréviste absent, les visites rendues à la campagne. 

Mon avis
Pour avoir connu de près la Pologne de cette époque, je trouve que la tendresse du souvenir atténue un peu la vie réelle à cette période. Néanmoins, l'esprit polonais est bien là, j'ai retrouvé des personnes qui me semblent familières. Pour moi l'a description est parallèle et plus dure mais je retrouve les impressions comme le manque de tout, les queues interminables dans les magasins dont les rayonnages sont vides, les gens qui se déplacent à vélo et sans selle sur des kilomètres, les dollars seule monnaie valable, le traffic de change de devises, les cigarettes qui jouent le rôle de monnaie d'échange, la police politique qui surveille tout, l'interdiction de parler de politique au grand jour, les voitures extrêmement rare, la beauté considérée comme une valeur de speakerine "Tu es tellement belle qu'on dirait voir une speakerine", les marchandises vendues à la sauvette, la Pologne de cette époque est un lieu de souvenir d'enfance mais aussi de dure loi politique communiste de l'époque. Je trouve le dessin très juste et la narration très belle, le dialogue, entre la Marzi jeune dans les bulles et la Marzi adulte dans l'espace de narration, créé une belle complémentarité. C'est bien c'est historique et c'est juste. Marzi est vraiment une série à lire et à relire, elle permet d'échanger entre enfants, parents et grand-parents. L'émotion est prégnante. Le dessin et les couleurs sont magnifiques.
Rendez-vous sur Hellocoton !