jeudi 2 juin 2011

CIN XME F.- X-Men : Le commencement, Matthew Vaughn, 2011

Note : Grrrrrrrr

L'histoire
Nous voici plongés au coeur des années 60, alors que Charles Xavier coureur de jupons dans tous les sens du terme fait la rencontre de personnes comme lui doués de mutations génétiques. Il devient ami avec Eric Lensherr, futur Magneto. Mais le fameux Club des Damnés va profité de la guerre froide pour vouloir devenir les maîtres du monde. Un groupe mené par le Professeur X va voir le jour : les X-men. 

Mon avis
En voilà une bonne surprise. Victime d'une erreur de planning je me suis retrouvée dans une salle de ciné sans savoir ce que j'allais voir... (si, si je vous assure que des erreurs comme ça arrivent de nos jours) et voilà que j'entends que ce qui se joue ce soir est " X-Men : le commencement" ma première réaction est 'Mince, si je retourne au guichet et si je leur explique mon erreur, me rembourseront-ils ?" et puis soudain je vois écrit "un film de Matthew Vaughn" Matthew Vaughn ? celui qui a fait Stardust et Kick-ass ? Bon je pourrais bien rester finalement juste pour voir. Et puis soudain le doute me ressaisi, est-ce bien raisonnable de rester, je me rappelle alors que la dernière daube que j'avais vu était un X-men et était X-men origins : Wolverine un des plus grands navets de l'histoire du ciné. Bon, je décide de rester car la scène d'ouverture me convainc, elle reprend la très belle scène du premier X-men de la série où l'on voit Eric enfant séparé de ses parents dans un camp de concentration nazi. La scène est forte, bien filmée des couleurs magnifiques et appelle à nos sentiments d'netrée de jeu. Champion Vaughn une fois de plus tu m'as eu. Bon ensuite, voilà que l'on voit le jeune Xavier dans son chateau faire la rencontre de Raven, scène qui fait appel à notre enfance et nous conforte dans l'idée qu'il y a peut-être une justice.  L'adolescence passe et l'intrigue au sens strict commence. Là je suis bien obligée de dire que je n'ai pas pu décrocher. Les acteurs étaient tous supers excepté James McAvoy qui m'est antipathique au plus haut point (cela ne date pas d'hier j' avais déjà eu un sentiment de violence qui envahissait ma main gauche quand je l'avais vu dans Jane Austen, sentiment que je n'avais pas eu envers lui dans Narnia où il jouait M. Tumnus, mais cette sympathie me vient certainement des oreilles poilues). En revanche découverte totale de Michael Fassbender qui ferait craquer même les marshmallows les plus mous. Je l'avais déjà vu dans Angel, dans lequel je l'avais trouvé pas mal face à la trop jolie Angel de Ozon. Kevin Bacon joue super bien les pourris, pas de problème, Jennifer Lawrence est crédible et toute mignonette. J'ai adoré le jeu de Nicholas Hoult, très crédible, January Jones fait une super Frost et je ne parle pas forcément de congélateur. En revanche ma grande intérrogation du film est : Bon sang, ils ont recruté qui pour faire le costume du Fauve. Autant celui de  Raven est génial autant le sien est nul et fait limite finition au scotch double face. 
Les scénaristes ont fait un super boulot (Sherldon Turner, Bryan Singer) en tout cas et le fait de faire des clins d'oeil aux fan en mettant quelques Guess stars comme Wolverine ou l'ancienne future Raven était une super bonne idée qui contribue au succès de ce film. 
Rendez-vous sur Hellocoton !