mercredi 23 mai 2012

DVD GEN A.- Génération perdue, Joel Schumacher, 1987

Note : Grrrrrrr

L'histoire
Tout juste débarquée dans une petite ville de bord de mer, une famille va se retrouver aux prises avec une bande de zonards plus dangereux qu'il n'y parait. 

Mon avis
J'ai déjà parlé ici de ma difficulté à apprécier toute production des années 80, je dois avouer que je n'apprécie pas franchement non plus la filmographie de Joel Schumacher : les deux réunis font portant un film tout à fait regardable voir iconique pour plusieurs raison. Si vous aimé le kitsch lié aux coupes de cheveux mulet, aux vêtements trop courts en haut et trop large en bas, le tout dans les couleurs les plus improbables qui soient, vous trouverez largement votre compte ici. Deuxièmement, si vous avez tendance à lire et à regarder toute la production de films et de livres vampiriques, vous serez enchanté par la version de ce réalisateur, qui est somme toute assez bien vue et assez bien fichue pour l'époque. Enfin si vous êtes franchement fans de Kiefer Sutherland, je vous garantie le pied intégral en découvrant un jeunot charismatique et manipulateur n'ayant pas encore perdu les rondeurs de l'enfance. Enfin, derrière un film d'horreur qui n'aurait pu être que cela, il y a un fond quasi philosophique (si, si j'insiste), une image revient dans le film, celle du poster de Jim Morrison, de plus la jeunesse vampirique est symbolique d'un destin brisé, comme l'annonce le titre, finalement on se rend compte que [ATTENTION PEUT CONTENIR DES SPOILERS !] la génération des quadras qui usent et abusent de ces jeunes afin de servir à leur fin. De plus l'histoire est originale car on part pour voir un film de young adult et se sont finalec'est ment les jeunes ados qui prennent la place des héros en fin de film. Enfin, c'est un film très drôle, une bonne raison de plus de le voir. 
En résumé : j'ai toujours autant de mal avec les années 80 mais en revanche j'ai vu un bon film vampiriquement drôle.  
Rendez-vous sur Hellocoton !