samedi 22 mai 2010

R GAU A - La Porte des Enfers.- Laurent Gaudé, Actes Sud, 2008, 19,50€


Note : Grrrrrrr

L'Histoire
Fait divers : un garçon de café poignarde un mafioso dans un bar napolitain en 2006. Tout commence brutalement, comme un de ces films autour de l'actualité, état des lieux, état du monde. Il y a d'ailleurs un peu d'Emma Bovary là-dedans, cela aurait bien pu faire un entrefilet dans le journal. Oui mais vous vous trompez, vous nagez en plein fantastique car le tueur est un mort. Celui qui reviens des Enfers pour accomplir une double vengeance. Vengeance de son meurtre lorsqu'il avait six ans et vengeance du sacrifice de son père qui a échangé sa place en "le ramenant" de Là-Bas. Et rajoutons cette vengeance d'un amour volé au couple de ses parents Giuliana et Matteo, un amour qui, une fois perdu a figé ces êtres dans une faille temporelle où ils sont condamnés à revivre éternellement le moment où leur fils a été tué d'une balle perdue en pleine rue un matin de juin 1980.

Mon avis
J'ai beaucoup aimé certains personnages comme Giuliana ou encore le Padre iconoclaste du bar qui ne semble pas hanté outre mesure par la volonté de craindre dieu, qui curieusement me semblaient les plus complexes et les plus beaux dans leur volonté de braver l'inévitable, ainsi que le renoncement de la mère, enfin, renoncement si je puis dire, car en choisissant d'oublier son fils elle s'assure de sombrer dans les cercles de la folie.

J'ai beaucoup apprécié quelque chose qui n'est propre certainement qu'à moi mais ce sentiment d'avoir lu ce livre en compagnie de quelqu'un que je sais nommer : Dante.
Quand j'avais 20 ans j'ai lu Dante et ma partie préférée évidemment ce fut l'Enfer comme à peut près tout le monde. J'avais l'impression de refaire le chemin des cercles avec lui comme guide, à la fois rassurant et angoissant.

Mais ce que j'ai le plus aimé et je pense que Laurent Gaudé serait furieux de le savoir, c'est sa dédicace à "ses morts" car je ne sais que trop bien ce qu'il a voulu dire. Et par sa dédicace, c'est un peu comme s'il s'était adressé aux miens.

Livre commencé et fini le jeudi 20 mai 2010



Rendez-vous sur Hellocoton !