jeudi 10 juin 2010

DVD SHE A Sherlock Holmes.- Guy Ritchie, 2009 *


Note : Grrrrrrrrr

L'histoire
Sherlock Holmes arrête Lord Blackwood en pleine messe noire alors qu'il s'apprête à tuer une jeune femme. L'homme est condamné à être pendu et l'est. Malheureusement, ce dernier se relève d'entre les morts et sort de sa tombe pour continuer ses méfaits. Irène Adler est commanditée par un homme mystérieux qui l'envoie enjôler Holmes afin qu'il traque Lord Blackwood et retrouve pour lui sans le savoir une machine aux terribles pouvoirs.

Mon avis
C'est une bonne surprise que ce film là. Guy Ritchie a fait un bon travail de réalisation, l'humour sousjacent dans quelques aventures de Holmes transparaît ici avec maestria. De plus, et ce n'est pas pour me déplaire, le casting est surprenant (je n'aurais pas parié un kopec sur l'interprétation d'un Holmes convaincant dans ce bon acteur que ce révèle être Robert Downey Junior et pourtant il est formidable et arrive à déjouer le piège de l'incarnation impossible du personnage après que Jeremy Brett se fut accaparé définitivement le rôledans la série TV tellement son incarnation était parfaite. Je me met à genoux et bénie Ritchie pour ce qu'il a fait de Watson enfin, un gros lourdaux n'interprète pas le rôle,enfin quelqu'un a compris que le faire valoir de Holmes ne peut pas porter sa pseudo infériortité sur ses traits, enfin quelqu'un a lu la série pour s'apercevoir qu'il n'est fait nulle mention du très fort embonpoint de Watson !!! Cela mérite des ronorns de satisfaction de plus quand le rôle est confié à Jude Law. Encore un coup de chapeau à la musique de Hans Zimmer qui est tout simplement géniale et retranscrit à la perfection la psychologie de Holmes. Quelques répliques d'ailleurs sont issues des aventures de Holmes chez Conan Doyle.
Alors oui, d'accord on est loin de la série originelle de Conan Doyle mais est-ce si grave ? Pour moi je vois que l'esprit du XIX ème très porté sur le spiritisme est bel et bien là et ce n'est pas Conan Doyle qui dira le contraire. Je vois également que tous les codes du bon méchant ont été observés, Mark Strong est génial à souhait dommage qu'il meurt tout de même, mais je ne désèspère pas d'avoir un horrible vilain en la personne de Moriarty dans le prochain opus, car oui il y en aura un autre de toutes façon. On a appris qui était Moriarty, maintenant il faut qu'on le voit en action. On a vu de nombreux personnages créer des liens il faut forcément que des personnages meurt, sinon c'est le bazar.

A saluer aussi tous les clins d'oeil glissés ici et là à la filmographie holmésienne (un mouvement de caméra très précis de la série Granada, début à façon Le secret de la pyramide de Spielberg, du Peter Cushing, du Basil Rathbone et même du Michael Caine... Bref du tout en un quoi...)

Rendez-vous sur Hellocoton !