lundi 8 novembre 2010

BD TIN F.- Tintin : L'Oreille cassée, Hergé, 1ère éd. 1943, éd. 1986

Note : Grrrrrrr

L'histoire
Un fétiche Arumbaya a été volé au musée. Tintin part à sa recherche et se retrouve en pleine révolution en Amérique du sud. 

Mon avis
On voit Tintin mort saoul ! Bon je vous rassure je n'ai pas retenu que cela mais tout de même cela m'étonne de la part de ce petit héros de papier si plein de bons sentiments. Deuxième chose, Tintin a un chez lui et ne vit pas en permanence comme je le pensais au frais de la princesse chez le capitaine : 21 rue du Labrador. La page 52 m'interloque, c'est la première fois que je remarquais chez Hergé une planche sans fonds dessinés. Vous aurez beau chercher pas une seule feuille de la jungle n'est ébauchée. Trop de vert tue de vert c'est certain mais tout de même une petite herbacée n'a jamais nui à personne. Page 61 également surprise, Hergé suggère que les deux bandits sont aux enfers... La religion s'en mêle. C'est une bonne aventure en tout cas, j'aime beaucoup quand Hergé mêle l'histoire réelle à ses planches. 
Rendez-vous sur Hellocoton !