samedi 20 novembre 2010

FY BOU A.- Cytheriae, Charlotte Bousquet, éd. Mnémos, 2010



Note : Grrr

L'histoire
Dans la ville de Cribella, un monstre semble hanter les canaux de la ville.  Un écrivain public et son amant sorcier mènent l'enquête sur les mystères de cette citée lacustre.

Mon avis
C'est bien écrit (je dirais même parfois avec du style, ce qui n'est pas une mince affaire) mais j'ai détesté l'histoire... Ce livre a gagné un prix littéraire (je ne sais plus lequel mais il me semble que c'était un prix d'importance dans le milieu de la SF...) bref, toujours est-il que cela me semble écrit par quelqu'un de cultivé fan de Venise et pro d'histoire ancienne puisque de nombreux aspects me semblent directement inspirés de la Renaissance vénitienne. Mais l'histoire n'est pas au rendez-vous, je n'arrive pas du tout à adhérer au personnage de Nola pas plus qu'à son amoureux magicien ni à l'intrigue en elle même. Il me semble que Charlotte Bousquet a écrit ce livre avant tout pour elle en faisant vivre ses propres fantasmes, or, j'ai toujours pensé qu'un roman réussi de littérature populaire ou purement littéraire devait être écrit dans la contrainte en lutte contre ses propres idées, sa propre tentation d'installer un monde confortable que l'on connait bien. Des exemples célèbres me viennent à l'esprit de litté pop à succès bâtie dans la contrainte et qui marchent (Sherlock et Conan Doyle, Lupin et Leblanc) ils sont légions. Mais je reparlerai de cela dans un autre billet. Mon impression sur ce livre est qu'il est bien écrit mais que pour l'histoire on peut s'ennuyer sévèrement. Autre chose, je déteste la couverture qui aurait pu faire moins "gamine" pour cette oeuvre de dark fantasy.
Rendez-vous sur Hellocoton !