lundi 15 août 2011

RP LAN J.- Young Sherlock Holmes : Red Leech, Andrew Lane, Ed. Macmillan, 2010

Note : Grrrrrrr

L'histoire / The Story
Sherlock is fourteen and his life is perfectly ordinary... except maybe if we consider the last events of these summer holidays in the uncle Sherrinford's manor (see the article on the last adventures of the young sherlock) . But now all is quiet. Too quiet.  One day, his brother Mycroft, come to the manor to talk to Craw the Sherlock's private teacher. The well known United States Public enemy number one is in England and Crowe must find him. Unfortunately, Matty the Sherlock's best friend is captured. Where he is ? Who are the nasty men guilty of this barbaric acts ? And What's their intents ?

Sherlock a quatorze ans et sa vie est plus qu'ordinaire... à part peut-être si l'on considère les récents événements survenus au cours de l'été (voir l'article sur les dernières aventures du jeune Sherlock Holmes). Mais à présent, tout est revenu à la normale. Le calme plat pourrait-on dire. Un jour, son frère Mycroft s'invite au manoir des Holmes pour parler à Crowe le précepteur de Sherlock. L'ennemi public numéro un américain est en Angleterre et la mission de Crowe est de le retrouver. Malheureusement, Matty le meilleur ami de Sherlock est kidnappé. Où est-il ? Qui sont les hommes coupables de ce crime impardonnable ? Quelles sont leurs intentions ? 

Mon avis/ My opinion
Well, I think this is a good scenario for dramatic series. But my question is : Is it a good novel ? In the one hand the style is not as good as a Henry James novel to say the least. But in the other hand the action is ever-present, each chapter have a new twists and turns of the plot, it's really spectacular.  The characters of Crowe and Sherlock are pretty good, well done, really. It reminds me the novels of Zorro or the TV serie The Wild wild West when I was a little child, always action, always a new bad guy but the dramatic tension is not on the top. I don't know why. 

C'est un super scenario pour une série télé. Mais je m'interroge sur le fait de savoir si c'est un bon roman. D'un côté, on se doute bien qu'au niveau style ce n'est pas du Henry James.  Mais d'un autre côté, l'action omniprésente, qui nous révèle un retournement de situation à chaque chapitre nous entraîne dans une frénésie spectaculaire. Les personnages de Crowe et de Sherlock bien entendu, sont vraiment très biens amenés. Cela me rappelle les romans de Zorro et la série Les Mystères de l'Ouest quand j'étais petite avec toujours des nouveaux méchants et de nouvelles scènes d'action incroyables. Mais ne nous voilons pas la face la tension dramatique n'est pas à la mesure de ce qu'elle devrait être. Je ne sais pas pourquoi, il manque quelque chose.



Rendez-vous sur Hellocoton !