dimanche 25 septembre 2011

SF MOO A.- Mother London, Michael Moorcock, Ed. Denoël, 2002, 1988


Note : Grrrr

L'histoire
Un groupe de trois télépathes londoniens vont tenter de s'imposer dans un Londres d'élites qui se borne à les considérer comme des fous. 

Mon avis
J'ai beaucoup de mal avec l'écriture de Moorcock, j'avais déjà tenté de m'accrocher désespérément à la série des Danseurs à la fin des temps sans succès. Là encore je retrouve une écriture bourrée de détails qui ne m'intéressent pas forcément et au style "touffu" qui me fait rêver d'une bonne débroussailleuse. Je suis consciente de la qualité littéraire de ce roman mais il me faut tout simplement admettre qu'il n'est pas pour moi. De plus je pense que j'ai beaucoup de mal avec les histoires de télépathes, la seule qui m'ai réellement plus était une histoire d'extraterrestre télépathe de Heinlein. 

Rendez-vous sur Hellocoton !