dimanche 29 juillet 2012

SF CON .- Promise T01, Ally Condie, Gallimard, 2011, 18,30€

Note : Grrrrrrrrr

L'histoire
Cassia va avoir juste 17 ans et comme toutes les filles de son âge, elle est convoquée à son banquet de Couplage lors duquel doit-être révélée l'identité de l'inconnu qui l'épousera lorsqu'elle aura 21 ans. La Société fait en sorte que la vie de ses concitoyens soit optimale en leur donnant des plateaux repas à heures strictes avec le nombre de calories nécessaires à leurs besoins, en les habillant, en les contrôlant, en les cultivant selon un nombre d'oeuvres précises et contrôlées. Les Officiels sont chargés du fonctionnement de cette société idéale. Mais est-ce que tout cela est vraiment idéal ? Cassia va apprendre à entrer dans le monde avec violence et en faisant des choix allant contre l'ordre établi le jour où à la suite d'un défaut de programme elle voit un autre visage que celui de son promis apparaître sur l'écran. Et si la Société se trompait ? Et si l'amour pouvait de pas être programmé ? Cassia va apprendre à découvrir les bonheurs simples de la vie à 17 ans, apprendre à écrire, dessiner, rêver, tomber amoureuse, mais la Société la laissera t'elle faire ? 

Mon avis
Oulala attention série à succès ! On commence en se disant que l'écriture est simple, ce qui est vrai, mais petit à petit c'est le contenu qui occupe la place, le scénario se situe entre un Fahrenheit 451 et un Hunger Games ; le personnage principal entre dans un âge de la désobéissance alors que les adultes n'osent pas se révolter, elle, en trouvant l'amour va résister contre l'oppression. Je vais évidemment suivre la série que je conseille à tout le monde ados comme adultes. De plus, je trouve que le sujet est assez peu conventionnel et est un peu une initiation pour les jeunes à l'anarchie. Intéressant donc. Pour avoir une note "Optimale" comme l'auraient dit les Officiels du roman j'aurais souhaité avoir un peu plus de travail sur le texte qui reste un peu trop narratif pour moi.  Mais comme à mon habitude j'aime grogner surtout lorsque c'est presque irréprochable. 
Rendez-vous sur Hellocoton !