dimanche 18 novembre 2012

FY TOL .- Bilbo le Hobbit, John Ronald Reuel Tolkien, 1937, 2010 Le livre de poche


Note : Grrrrrrrrrr


L'histoire
Bilbo, Hobbit tout ce qu'il y a de plus normal de son état, se voit déranger un jour dans sa quiétude par quelqu'un qui frappe à sa porte. C'est Gandalf le grand magicien qui lui propose de vivre une aventure. Un Hobbit digne de ce nom se devrait de refuser et de rester là bien tranquillement en train de siroter son thé dans son meilleur fauteuil mais il est des offres que l'on ne peut refuser. 

Mon avis
Bon, c'est facile de mettre la meilleure note à ce roman, certes, mais c'est un roman à redécouvrir absolument avant de voir le film qui passera sous peu au cinéma. Si l'introduction est une des plus célèbres de la littérature, force est de constater qu'elle produit à chaque fois son petit effet même si l'on a lu une centaine de fois ce texte mythique. La première fois que j'ai lu ce roman j'étais petite et je sortais de la lecture de Le vent dans les saules, le cousinage de ces deux romans m'avait plongé alors dans une grande perplexité. J'ai découvert récemment que Tolkien était un fervent adepte de Kenneth Grahame, ceci expliquant donc cela, le voisinage de certains noms, de certains lieux étrangement similaires et d'une ambience "à l'anglaise" très proche. 
J'ai emporté ce livre lors d'un voyage pour la bonne raison qu'il se glissait dans ma poche. Je ne regrette aucunement ce choix, c'était un bon livre compagnon de route. Il va à présent prendre une glorieuse retraite car je vais le laisser en bookcrossing quelque part on verra bien s'il réjouira autant le futur lecteur. Pour ceux qui se posent la question, il n'y a pas d'âge pour lire Tolkien même si je le recommande vivement à partir de 15 ans mais surtout au delà, car c'est un livre littéraire pour les bons lecteurs. 
Rendez-vous sur Hellocoton !