jeudi 28 juillet 2011

BD CAI A.- La chair de l'araignée, Marie Caillou, Hubert, Glénat, 2010


Note : G

L'histoire
Deux solitudes se rencontrent dans la maladie : l'anorexie. Une étrange amitié nait entre eux.

Mon avis
Comme vous aurez pu le voir sur la fiche lecture précédente j'ai adoré Beauté de Hubert jusque dans sa cruauté. J'avais également aimé du même auteur Miss Pas touche et le fantastique la Sirène des pompiers, très poétiques dans leurs styles mais là, je ne comprends pas. Si la ligne claire est soignée, que graphiquement on se rapproche de grandes stars américaines du style ou de l'intouchable Paul Hornschemeier, du point de vue du scénario je suis larguée. L'esthétique avancée de la BD donne l'impression que la BD est plutôt pro-ana, même si les auteurs semblent clairs grâce à l'épisode du théâtre où la jeune femme est engagée pour représenter la Mort. Mais ma lecture est peut-être faussée par un élément extérieur, j'ai peut-être été victime d'un clash culturel car je sortais de la lecture du Viandier de Polpette, on ne peut pas faire plus à l'antithèse.  
Rendez-vous sur Hellocoton !