jeudi 28 juillet 2011

BD MIL A.- Le Viandier de Polpette T01 : L'ail des ours, OIlivier Milhaud, Julien Neel, Ed. Gallimard, 2011

Note : Grrrrrrrrr
L'histoire
Le Coq Vert est une auberge étrange au bout du monde, avec des thermes aux sources d'eau chaude incroyables, un personnel de tout premier ordre, et un ancien soldat devenu cuisinier hors pair : Polpette. Tout pourrait aller pour le mieux si le maître de ces lieux, le comte, n'attendait la visite de son père. 

Mon avis
Une BD hors normes. D'ailleurs j'annonce tout de suite que voilà le deuxième tigre du blog. (C'est fou en un an je n'en avais pas vu un et voilà que la même semaine j'en découvre deux d'un coup...). Les deux premières planches, j'ai cru que j'étais chez moi, dans les forêts en train de cueillir mon ail des ours à l'odeur si caractéristique en plus avec le même couteau à lame damassée de Polpette... (Mince ils me connaissent les auteurs?). Ensuite arrive un passage qui nous plonge dans un monde steampunk avec dirigeables, rouages en tous genres etc. Là je me dis que l'on tient quelque chose. Et voilà soudain une galerie de personnages tous plus intrigants les uns que les autres, qui gardent leurs mystères en en dévoilant tout de même suffisamment. En marge de l'histoire qui est ma foi fort bonne, on admirera les couleurs et les dessins magnifiques, j'aime tout particulièrement le travail de fou avec les percées lumineuses dans la forêt, les pages 6 et 7 sont réellement géniales. Je n'ai absolument aucune critique à faire ce qui m'énerve un tantinet. En plus deux garçons qui vous parlent de cuisine et qui dessinent des recettes ça vous ne émoustille pas madame ? Il y a quelques phrases superbes dont le "Depuis le temps que je me fréquente, je me suis beaucoup déçu". Si je ne savais pas quoi faire hier de mon week-end, la situation a changée car j'ai bien l'intention de polpettisé un brin ma cuisine. L'enseigne du Coq vert avec un chat qui fume me laisse songeuse c'est très fort ! 
Rendez-vous sur Hellocoton !